BIENVENUE SUR NOTRE SITE !

 

Vous disposez de temps libre. Vous souhaitez améliorer vos connaissances et (ou) en acquérir de nouvelles, l’UIHA organise à Aurillac, pour ses adhérents :

 

          - deux conférences par semaine

          - des ateliers

          - des sorties à la journée

          - des voyages en France et à l’étranger

 

Elle a mis en place cinq antennes dans le département à :

Mauriac, Maurs, Murat, Pierrefort et Riom es Montagnes.

 

Les activités proposées par l’UIHA s’échelonnent du mois d’octobre au mois de mai hors vacances scolaires.

 

Pour nous rejoindre, aucune connaissance particulière n’est requise.

L’UIHA ne prépare à aucun examen ni diplôme.

 

****************************************************************************************************************

 

Infos pratiques :

  • Durant les vacances de février, il n’y a ni conférence, ni atelier. Seules sont assurées les sessions Initiation-Découverte (voir le programme détaillé sur l’onglet correspondant).

     

  • Le secrétariat sera fermé le vendredi 24 février après-midi.

 

****************************************************************************************************************

Conférence du lundi 6 mars 2017 Posté le 06/03/2017 - Par UIHA

au cinéma "Le Cristal"  : 

 

 à 16h30

 

avec  Bernard BELAIGUES

                                                            Passionné d'histoire - Directeur d'hôpital retraité

 

"Le duc de la Salle de Rochemaure :

dernier gentilhomme de Haute-Auvergne"

 

Le duc de la Salle de Rochemaure, né à Aurillac en 1856, est tombé dans l'oubli alors qu'il fut l'un des personnages les plus éminents de Haute Auvergne à la fin du XIXème siècle. Aristocrate proche du peuple, il vécut en grand seigneur, faisant de son château de Clavières à Ayrens, le phare de la haute société. Ses réceptions d'automne attiraient princes, cardinaux et hommes politiques. Mais s'il vécut dans le faste, il fit aussi preuve d'une grande générosité sociale. Camérier secret de cape et d'épée du pape Léon XIII, il oeuvra avec discrétion à la normalisation des relations entre l'Eglise et l'Etat. Majoral du Félibrige, après Arsène Vermenouze, Capiscol de l'École auvergnate, prosateur et orateur talentueux, il fut un ardent défenseur de la langue d'oc et du régionalisme auvergnat. Il mourut en 1915 et fut enterré près de son château du Doux à Yolet.

 

Dédicace de son livre à la fin de la conférence

 

En partenariat avec la SHA

 

 

****************************************************************************************************************